Article du JEUNESSE SCOLAIRE ET TÉLÉPHONIE MOBILE AU CONGO-BRAZZAVILLE

Résumé du JEUNESSE SCOLAIRE ET TÉLÉPHONIE MOBILE AU CONGO-BRAZZAVILLE

Lintérêt de cette étude est d’analyser les nouvelles pratiques sociales liées à lutilisation du téléphone portable par les jeunes élèves. Il nous a paru nécessaire de mener une réflexion sur la question de lutilisation du téléphone portable par les élèves pour comprendre dans quelle mesure le téléphone portable transforme les comportements des jeunes collégiens de Brazzaville. Il ressort de notre étude que beaucoup des jeunes Brazzavillois ont plus accès au téléphone portable qu’à la santé, à l’eau courante, à l’électricité, à l’éducation. Il faut donc avoir la lucidité de faire remarquer que les efforts qui sont faits pour l’appropriation de téléphone portable au niveau des élèves ne sont pas faits dans les domaines tels que l’éducation, la santé, la lutte contre la pauvreté. Comment devrait-il lassumer pour mieux gérer la question de lutilisation du téléphone portable dans les établissements par les élèves? Il ya donc une part de responsabilité des acteurs du système éducatif congolais. Lécole a la lourde tâche dassurer à la jeunesse une formation complète, cest-à-dire, physique, intellectuelle, morale et civique afin de faciliter son insertion dans le tissu social. Cependant, il est reconnu de tous que, seule, lécole ne peut réaliser cette noble ambition. Les familles et les autres composantes de la société y ont leur part à jouer.

Mots clés : Jeunesse, téléphonons portable, éducation, autorité, école,